banierre-comment-contacter-4 banierre-comment-contacter-4

L’escroquerie du faux test du Covid-19 par SMS


L’escroquerie du faux test du Covid-19

L’arnaque aux faux tests par SMS repérée à l’étranger pourrait arriver en France sous peu. En effet, des escrocs envoient des faux SMS indiquant que vous avez été en contact avec un malade du coronavirus.

C’est une nouvelle méthode utilisée par des pirates informatiques afin de subtiliser vos données personnelles. Le SMS contient ce message : « Une personne avec qui vous avez été en contact a été testée positive au Covid-19. Il est recommandé de vous isoler ou de vous faire tester. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien ». 

C’est crédible en apparence, car le message pourrait être lié au travail des brigades de tests, déployées dans plusieurs pays afin de tester les habitants et repérer les personnes en contact avec des malades, pourtant ce n’est pas le cas.

En effet, le lien inclus dans le SMS est une tentative de phishing. Si vous cliquez dessus, on vous demandera des informations pouvant permettre aux hackers, de vous dérober vos données personnelles ou bancaires. Cette arnaque a été repérée au Royaume-Uni, en Australie, ou encore aux Etats-Unis, mais elle pourrait arriver très vite en France.


Les organismes appellent à la vigilance de chacun :

La Direction générale de la santé a donc pris les devants. Elle a affirmé que dans le cadre du travail des brigades de tests, tout individu ayant rencontré un malade du coronavirus Covid-19, ne recevra pas de SMS, mais sera contacté de vive voix, par téléphone.

L’Assurance maladie a également indiqué que toute demande concernant les coordonnés bancaires, les cartes de paiement comme les identifiants de comptes en ligne sont sans rapport avec la recherche de personnes qui ont pu être contaminées par la Covid-19. 

En revanche, les personnes considérées comme à risque sont contactées par téléphone. La Direction générale de la santé (DGS) a indiqué que celles-ci ne seront pas contactées par SMS, mais uniquement par téléphone, pour qu’un accompagnement spécifique leur soit apporté.

Actuellement, environ 20% des e-mails de phishing sont liés à la crise du coronavirus, selon les statistiques de Febelfin. Chaque jour, Google repère quelque 18 millions de messages électroniques frauduleux concernant la pandémie dans le monde.

Par ailleurs, les entreprises ne sont pas épargnées, car les collaborateurs des services de gestion, des finances et des ventes sont ceux qui cliquent le plus souvent sur des e-mails de phishing.  Soyez vigilant ! Aucun organisme fiable ne vous demandera jamais des informations sur vos données personnelles et vos coordonnées bancaires.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *