Qui se cache derrière un numéro spécial (court, surtaxés, gratuits, SVA+, etc) ?

Numéro court ou commençant par 08 : tarification, informations et réglementation

De nos jours, les numéros d’appels spéciaux à dix chiffres (qui commencent par 08) et les numéros courts (à trois, quatre ou six chiffres et qui commencent par 1 ou 3) se sont multipliés. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver parmi les différents tarifs appliqués.

Ainsi, il est à noter que les numéros Service à Valeur Ajoutée sont des numéros professionnels contractés par des entreprises ou des administrations. Ils donnent accès à un service lié à leur activité telle que la relation client, les jeux ou divertissement, l’accès à du contenu ou à un service, le renseignement téléphonique, la mise en relation, les codes d’accès, etc.


Les différentes catégories des tarifications des numéros :

Il existe trois catégories de tarifications, à savoir : les numéros à tarification gratuite, les numéros à tarification normale, les numéros à tarification surtaxée.

  • Les numéros à tarification gratuite :

Il s’agit des numéros à dix chiffres qui commencent par 0806 à 0809. Certains courts à 4 chiffres commençant par 1 ou 3 proposent également des numéros à tarification normale. Les communications sont ajoutées dans les forfaits fixes et mobiles. Ils peuvent également être facturés à l’appelant à un tarif identique à celui des appels vers les numéros fixes géographiques. Ces numéros sont signalés en vert. On les appelle généralement les numéros verts.

 

  • Les numéros à tarification normale :

Il s’agit des numéros à dix chiffres commençant par 0806 à 0809, mais aussi de certains numéros courts à 4 chiffres qui commencent par 1 ou 3. Les communications sont ajoutées dans les forfaits fixes et mobiles. Elles peuvent également être facturées à l’appelant à un tarif identique à celui des appels vers les numéros fixes géographiques. Ils sont signalés en gris.

Résultat de recherche d'images pour "woman on phone"

  • Les numéros à tarification surtaxée :

Ce sont les numéros à dix chiffres qui commencent par 081, 082, 089, ainsi que des numéros courts à 4 chiffres qui commencent par 1 ou 3. Les communications, hors surtaxe, sont décomptées du quota mensuel des forfaits limités en durée. Elles sont ajoutées dans les forfaits illimités en durée, comme tout appel vers un numéro fixe géographique ou non géographique.

En effet, la surtaxe rémunère le coût du service délivré par l’éditeur. Elle sera identique chez tous les opérateurs de communications électroniques en France pour un numéro donné. Les communications sont facturées distinctement en dehors de tout forfait de communications électroniques. La valeur de cette surtaxe peut dépendre de la durée de l’appel. Elle peut aussi être facturée de manière forfaitaire, indépendamment de la durée de l’appel. Ces numéros sont signalés en violet. L’information tarifaire est communiquée en début d’appel.

Ces numéros doivent utiliser une signalétique. Ainsi, l’éditeur doit mentionner le prix du service et le coût d’appel. Il doit également envoyer un message gratuit contenant les informations tarifaires liées au numéro appelé.

Si la plupart de ces numéros respectent les règles établies par les autorités publiques, il peut arriver que vous rencontriez un éditeur douteux : les cas échéant, sachez qu’un dispositif de signalement des SMS ou des appels que les consommateurs jugent suspects a été mis en place par la Fédération française des télécoms afin de lutter contre les fraudes liées à des numéros surtaxés : 33 700.

Obtenez l’identité de l’éditeur d’un numéro surtaxé grâce à l’annuaire inversé en ligne, accessible à l’adresse www.qui-appelle.fr.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *